EJO YOUTH EMPOWERMENT (E.Y.E en sigles) est une organisation sans but lucratif de droit burundais agréée par l’ordonnance ministérielle du ministre burundais de l’intérieur,  le 08 mars 2018.

EJO YOUTH EMPOWERMENT est née d’échanges organisés au cours du second trimestre de 2017 entre quelques jeunes professionnels, inspirés et éclairés orientés aux défis et besoins réels auxquels font face les jeunes burundais. Tout d’abord avides de canaliser leur réflexion à une compréhension commune sur les défis socio-économiques  ainsi que leurs causes profondes, ce groupe de jeunes a occupé le reste de l’année à évaluer leurs potentialités, leurs forces et les opportunités existantes afin de se construire une mission,  des objectifs et des plans d’actions leur permettant de participer à la résilience des jeunes et à  la réduction  de la pauvreté. 

NOTRE MISSION

Promouvoir l’intégration et l’épanouissement socio professionnel des jeunes.

NOTRE VISION

Eriger une jeunesse formée, informée et autonomisée au Burundi.

NOS VALEURS

Intégrité, Engagement, Créativité et Dynamisme

NOS CIBLES

Nous attachons un accès particulier aux Jeunes lauréats du système fondamental, post-fondamental ainsi que les universitaires.

Total des Heures de Travail

5500 +

Clients Satisfaits

200 +

Total de Tasses de Café

100 +

MOT DU REPRESENTANT LEGAL

Comme l’avait exprimé Boutros Ghali,  l’Ex secrétaire Général de l’ONU : « La façon dont nous engageons les jeunes aujourd'hui déterminera les perspectives de développement durable et de paix. Pour utiliser le potentiel des jeunes comme agents de changement, il faut les impliquer et les responsabiliser dans le développement, les politiques et soutenir leur participation à tous les niveaux », 

Mieux engager la jeunesse, sous-entend canaliser et disponibiliser l’information utile, augmenter les espaces inclusifs de motivation et d’encadrement socio-professionnel, s’inspirer des besoins réels ressentis chez les jeunes, identifier les passions, développer son potentiel et répondre à son centre d’intérêts tout en exploiter à fond les opportunités existantes et en lui offrant une diversité d’options et la possibilité d’entreprendre et d’innover.

Aujourd'hui, le Burundi abrite plus d'une vingtaine d'universités, avec un nombre  considérable de lauréats chaque année, alors qu'il y a très peu de recrutements sur le marché de travail. Plusieurs jeunes burundais, dotés d'une qualification professionnelle, s'embourbent longtemps dans le chômage et ipso facto constituent pour le long terme, une bombe à retardement pour le Burundi, dans la mesure où cette situation de vulnérabilité sociale les expose à toute forme de manipulations.

Au regard des statistiques en matière de création d’emploi, le taux de mortalité de jeunes micro entreprises burundaises est élevé et beaucoup d'entre elles disparaissent rapidement au lendemain de leur démarrage ce qui décourage les quelques autres efforts des jeunes. Ne pouvant plus trop espérer de décrocher un jour un emploi, et n’ayant pas non plus accès au crédit faute d’hypothèque et ne disposant pas d’assez de référence, de soutien et de crédibilité, le niveau de confiance de soi en matière de partenariats baisse, et les jeunes entrepreneurs peinent tant pour se confirmer et percer cette sphère entrepreneuriale de grande concurrence bien que outillés et inspirés. 

Par ignorance ou sous le poids de la pauvreté, les jeunes sont à la fois acteurs et victimes des guerres / conflits cycliques, car souvent sollicités pour commettre des actes criminels, constituant un facteur de perturbation à  la paix et à la sécurité et au bout du compte, cela constitue un frein au développement socio-économique dont ils doivent jouir en premier.

Par l’encadrement entrepreneurial, l’information et l’éducation, EJO YOUTH EMPOWERMENT compte ainsi renverser la tendance, c’est-à-dire : faire plutôt des jeunes les principaux acteurs du changement, du développement durable et du bien-être.

Une grande mission mais réalisable !